Livre de condoléances

Bienvenue sur le livre de condoléances de Smart

Smart est mort, n’hésitez pas à partager ici les témoignages de votre relation avec notre ancienne coopérative. Que gardez-vous de votre passage ? Que souhaitez-vous lui exprimer dans sa tombe ?

5 commentaires

Moi, Nadine, porte un toast à Feu-Smart, grâce à qui nous avons pu monter notre agence de communication feu-La supérette pendant 4 ans.
Mes émotions et condoléances vont à nos super gestionnaires du bureau de Clermont (coeur avec les doigts).
Je garde un souvenir âcre de L’INERTIE de ces dernières années quand les coopérateurs•rices étaient force de proposition mais que personne ne les entendaient, ben oui de là haut on entend moins bien. Ah oui ! ESS pardon, j’avais oublié… Parle-t-on de #SmartInProgress ? toujours les mêmes besoins et conclusions pour aucune action concrète… La consultation des membres c’était juste pour faire joli sur le papier c’est ça ?
Hum bref.. *toussote* tu laisses derrière toi, Smart, un goût d’inachevé… heureusement que Smurt est là pour nous consoler ! Merci Smurt ! A vous tous.

J’ai un second travail,
Trop saisonnier pour créer une SARL et trop honnête pour faire du black…
J’avais trouvé en Smart l’outil parfait de la professionnalisation et la possibilité de salarié et fédérer une équipe saisonnière.
L’activité était en saine et prospère.

C’est très triste d’enterrer mes rêves de statut, d’épargne et de cotisations honnête et de devoir retourner à la clandestinité, bidouille, grenouille, en asso ou black… snif !

J’avais d’autres projets pour occuper le reste du temps et améliorer le quotidien de tous, mais bon,

C’était avant…

Avant la guerre faite aux Smartiens, aux gilets jaunes, rien que pour nous emmerder, tous ces dents, ceux qui dans les gares ne vont nul part, les idiots utiles de 20h…

Salut à toustes !

N’étant plus membre de la coopérative depuis un peu plus de 2 ans (retour au salariat), je tiens néanmoins à témoigner de mon grand désarroi (et de ma déception) face à ce crash dramatique de la coopérative Smart…

J’y ai passé de belles années et je remercie très sincèrement les différent.es gestionnaires qui m’ont aidé à gérer mes diverses démarches administratives.

Le goût de cet échec est d’autant plus amer que face à un rouleau compresseur néolibéral déterminé à écraser tout sur son passage, le projet porté par Smart représentait une alternative possible à l’uberisation des indépendants.

…Bref, la lutte continue !

Fab

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.