Accueil

Lundi 28 février à 15h15, dans une salle exiguë du Tribunal de Commerce de Lille, est tombée la sentence : Smart, le groupe franco-belge n’est plus.

Pendant plus d’une décennie, nous avons développé un groupe coopératif et mutualiste européen dont l’objet social était la protection économique et sociale des entrepreneurs au travers de leur salarisation.Pendant plus d’une décennie, nous avons développé un collectif, une culture d’entreprise, une organisation commune, un mode de travail coopératif.

Les choses n’ont pas toujours été simples, les difficultés ont été nombreuses, les contradictions fréquentes, mais le collectif nous tenait toutes et tous. Animé-es par une vision commune qui dépassait les frontières, nous nous sentions invincibles !

Et pourtant… Alors que nous perdions notre cœur de métier en France, 4000 intermittents du spectacle d’un coup, cette union a commencé à se fragmenter. D’une organisation unique, nous devînmes « partenaires », puis « actionnaires », et enfin financeurs. Nos collègues belges devinrent soudainement des voisin-es éloigné-es. Et, alors même que l’autorité française garante des lois attestait officiellement que nous étions un Groupe, dans le cadre, nous le rappelons, d’un Plan de Sauvegarde de l’emploi, nos directions trouvaient encore le moyen de le nier. Ultime démonstration de leur volonté de désintégrer de manière accélérée la réalité des faits et de l’histoire de Smart.

C’est ainsi qu’arriva le 28 février. Une audience, un verdict, une sentence. SmartFR est en redressement judiciaire, la CAE Grands Ensemble, la « soeur des Hauts-de-France de Smart », ne l’est pas, SmartBE est « financeur ». Plus de logique de groupe, plus de mutualisation, plus d’égalité de traitement, plus de justice sociale. Une simple justice commerciale, une justice des affaires. « Une mesure de protection de l’activité », comme le répète sans cesse la direction, qui rime étrangement avec le déni des droits des travailleurs et de leur dignité.

En un mot, Smart est mort.

……….

Alors place à Smurt  !!!!

Smurt c’est quoi ?

Smurt est le nouveau site internet d’information collective des travailleur.euse.s de Smart.

Sur ce site, nous allons pouvoir :

  • Diffuser les lettres ouvertes, pétitions et autres messages que les salarié.e.s voudront faire passer
  • Trouver l’ensemble des productions écrites de nos élu.e.s représentant.e.s du personnel
  • Accéder aux revendications de nos organisations syndicales
  • Comprendre les enjeux qui traversent ou qui ont traversé notre ancienne coopérative
  • Partager tout un tas d’objets culturels créés collectivement
  • etc….

Smurt, c’est tout ce que Smart n’était pas, et c’est tout ce qu’il nous reste : le collectif de travailleur-ses, un projet et une vision commune, de l’auto-dérision, de l’auto-critique, nous.